Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 13:12

Thann au Moyen Age

A l'origine, Thann est un simple hameau dépendant de Vieux-Thann et du comté de Ferrette. Le site prospère en devenant lieu de pèlerinage vers 1160 suite au miracle de Thiébaud Comme le village se situe sur une voie de passage entre Lombardie et Flandres, Frédéric II de Ferrette y établit un péage qu'il protège par un château, l'Engelsbourg. Contestée un moment par l'évêque de Strasbourg, la position reste aux Ferrette et le comte Thiébaud développe la cité: elle devient ville fortifiée en 1304. A partir de 1287 une collégiale Saint Thiébaud est édifiée, et les Franciscains installent dans les faubourgs un couvent dans lequel est inhumé en 1324 le dernier des comtes de Ferrette, Ulric III.

Par héritage, Thann passe aux Habsbourg; une première extension et réalisée en 1360, une seconde en 1387, prouvant la richesse de la cité, basée sur le péage, le commerce, le vignoble et surtout le pèlerinage. L'administration de la cité est confiée à un conseil de bourgeois. Les Suisses, en guerre avec les Habsbourg, détruisent le faubourg en 1468. L'année suivante, Thann est gagée au Téméraire. Le bailli Pierre de Hagenbach lève aussitôt une taxe sur le vin. C'est la révolte et la répression immédiate: quatre des bourgeois meneurs sont exécutés en 1472. La ville est délivrée du Téméraire en 1474 et son expansion se poursuit, marquée par la pose de la flèche de la collégiale en 1478.
Lire la suite :
http://www.alsace.lib-expression.fr/site/site_alsacien.php?pSitId=FRAL68THAN&sSitLib=Thann

et

http://genealia.com/temoignages/temoignages/ihler/ihler1.html


Voir la video : 

http://videos.tf1.fr/jt-13h/la-traditionnelle-fete-de-thann-4460537.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Vidéos - Livres
commenter cet article

commentaires