Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 12:09

 

La fête de saint Germain se célèbre le 28 mai. Elle ne fait pas partie du calendrier général : elle est propre au diocèse de Rimouski. Selon les normes liturgiques inscrites à l'Ordo, la fête du patron principal d'un diocèse doit être célébrée dans tous les lieux de culte du diocèse, ce qui s'entend principalement pour la messe. On recommande aussi l'Office propre pour ceux qui prient le bréviaire. Cependant, quand cette fête coincide avec un dimanche qui a priorité, sa célébration peut être reportée au lundi qui suit, par décision de l'Évêque.

 

La section qui suit vous offre une suggestion de célébration eucharistique, textes et prières de la messe propre pour saint Germain, ainsi qu'un chant en l'honneur de saint Germain composée en 1989 par Harold Smyth (alors directeur de la chorale de la cathédrale), sur une musique de Richard R. Therry.

28 mai, Rimouski : Fête ou solennité, Blanc

 

SAINT GERMAIN DE PARIS, évêque

Patron principal du diocèse et titulaire de la cathédrale

"Cette célébration doit se faire dans tous les lieux de culte du diocèse"

(Normes universelles de l'année liturgique et du calendrier, no 52 c).

 

PRÉPARATION PÉNITENTIELLE :

1re suggestion :

En ce jour où nous fêtons saint Germain, le patron de notre communauté diocésaine, nous pouvons nous interroger sur la qualité de notre amour du prochain et sur notre fidélité à Dieu dans la prière... (Moment de silence). Que le Seigneur nous libère de notre péché et nous témoigne sa miséricorde.

- Seigneur, tu nous demandes de t'aimer de tout notre coeur. Seigneur, prends pitié.

- Ô Christ, tu nous invites à aimer le prochain comme nous-mêmes. Ô Christ, prends pitié.

Seigneur, tu nous proposes sans cesse le pardon et les bienfaits de ton amour. Seigneur, prends pitié.

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Amen.

 

2e suggestion :

Frères et soeurs, dans un acte de foi en la miséricorde du Seigneur, reconnaissons devant lui que nous sommes pécheurs et demandons-lui de nous rendre meilleurs

- Nous voulons te suivre. Pourtant nous ne sommes pas toujours attentifs à ta Parole. Seigneur prends pitié.

- Nous savons que tu nous appelles à l'amour. Pourtant nous hésitons parfois à nous mettre au service de nos frères et soeurs. Ô Christ, prends pitié.

- Nous espérons tout de toi. Pourtant, nous ne sommes pas toujours fidèles à te prier. Seigneur prends pitié.

Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde, qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. Amen.

 

PRIÈRE :

Dieu éternel et tout-puissant, tu as donné à l'évêque saint Germain la charge de guider ton peuple : puisqu'il intercède en notre faveur, accorde-nous les largesses de ton amour. Par Jésus Christ. Amen.

 

PROPOSITIONS D'HOMÉLIE :

- Première suggestion (par Rosaire Dionne, ptre) : Saint Germain de Paris : un modèle et une inspiration

- Deuxième suggestion (par Paul-Émile Vignola, ptre) : Saint Germain de Paris : un pasteur admirable

 

PRIÈRES UNIVERSELLES :

1re suggestion :

Introduction: (prêtre)

Par l'intercession de saint Germain, et à sa prière, supplions maintenant le Seigneur de répandre sa grâce sur notre communauté chrétienne, sur notre monde et sur l'Église tout entière.

 

     R/ SEIGNEUR, NOUS TE PRIONS.

1- Saint Germain a toujours été un grand apôtre de l'amour de Dieu et du prochain dans la société de son temps. Qu'à son exemple et à sa prière, nous retrouvions un élan nouveau pour rendre plus concrète la charité dans notre Église d'aujourd'hui. Prions le Seigneur.

2- Saint Germain s'est montré très sensible à la misère des pauvres. Que par son intercession, ceux qui ont faim d'amitié, de pain, de justice et de paix aient leur place à la table des hommes comme ils l'ont à la table du Christ. Prions le Seigneur.

3- Saint Germain a eu le souci de soulager la souffrance et la solitude des prisonniers. Par son intercession, prions pour les prisonniers, les exilés et tous ceux que l'on marginalise. Que Dieu leur donne force et patience. Que nos coeurs s'ouvrent pour les accueillir avec la tendresse et la sollicitude de Jésus-Christ. Prions le Seigneur.

4- Saint Germain, le patron de notre communauté diocésaine, nous offre l'exemple d'une vie entièrement donnée au service des autres. Qu'il soit pour nous tous un modèle qui nous incite à la charité, à l'accueil et à l'engagement pour répondre aux besoins de notre milieu. Prions le Seigneur.

 

Conclusion: (prêtre)

Tu connais mieux que nous-mêmes, Seigneur, ce qui convient à notre vie. Permets qu'en te priant, nous voyions plus clairement où aller et que volontiers nous nous y laissions conduire. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

 

2e suggestion :

Introduction: (prêtre)

Là où règne l'amour, Dieu est présent. Cette conviction de foi fait que, à l'exemple de saint Germain et partout dans le monde, des hommes et des femmes viennent au secours des plus démunis. Avec eux, et aux intentions des gens qui souffrent, faisons monter notre prière vers le bon Pasteur.

R/ VIENNE TON RÈGNE, SEIGNEUR.

1- Saint Germain a secouru ceux qui avaient faim. En solidarité avec ceux et celles qui, au sein des organisations humanitaires, appellent au partage des richesses, Seigneur, nous te prions.

2- Saint Germain a accueilli les étrangers. En solidarité avec toutes les personnes qui procurent une aide de première ligne aux hommes, aux femmes et aux enfants qui ont dû fuir leur pays à cause de la guerre, Seigneur, nous te prions.

3- Saint Germain a soutenu les malades. En solidarité avec tous les intervenants du domaine de la santé qui ont à coeur d'assurer une présence attentive et aimante auprès des malades et des mourants, Seigneur, nous te prions.

4- Saint Germain a libéré les prisonniers. En solidarité avec ceux et celles qui militent et travaillent pour l'abolition de la torture, pour la promotion des droits et des devoirs de la personne, pour une société plus juste, Seigneur, nous te prions.

5- Saint Germain a vu le Seigneur dans ses frères et soeurs. Pour que nos yeux s'ouvrent sur la misère des membres les plus dépourvus de notre communauté chrétienne et que nous sachions reconnaître en eux ton propre visage, Seigneur, nous te prions.

 

Conclusion: (prêtre)

Seigneur, c'est ton visage que nous reconnaissons dans nos frères et soeurs qui souffrent de la faim, de l'exil, de la maladie, de l'exclusion et de tout autre forme de pauvreté. Apprends-nous à les aimer comme saint Germain nous en a donné l'exemple et comme toi tu les aimes. Nous construirons ainsi ton royaume de justice et de paix, aujourd'hui et pour les siècles des siècles. Amen.

 

PRIÈRE SUR LES OFFRANDES :

Regarde avec bonté, Seigneur, l'offrande que nous apportons à ton autel en ce jour où nous fêtons saint Germain ; en nous procurant ton pardon, qu'elle serve ta gloire. Par Jésus. Amen.

 

INTRODUCTION À LA PRÉFACE :

Le Seigneur soit avec vous

R/ Et avec votre esprit. Élevons notre coeur

R/ Nous le tournons vers le Seigneur

Pour l'exemple de fidélité et d'amour qui nous est donné en saint Germain, rendons grâce au Seigneur notre Dieu.

R/ Cela est juste et bon.

 

PRÉFACE DES SAINTS PASTEURS : (no 66)

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à Toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant,

par le Christ notre Seigneur.

En célébrant aujourd'hui la fête de saint Germain, nous admirons ta sollicitude pour ton Église : par l'exemple qu'il a donné, tu nous encourages, par son enseignement, tu nous éclaires, à sa prière tu veilles sur nous.

C'est pourquoi, avec tous les anges et tous les saints, nous proclamons ta gloire en (disant) chantant d'une seule voix : Saint ! Saint ! Saint !...

 

PRIÈRE APRÈS LA COMMUNION :

Rénovés par cette eucharistie, nous te supplions humblement, Seigneur : puissions-nous, en prenant exemple sur saint Germain, professer ce qu'il a cru et pratiquer ce qu'il a enseigné. Par Jésus le Christ notre Seigneur. Amen.

 

CHANT : HYMNE À SAINT GERMAIN DE PARIS

Musique : Richard R. Terry - Paroles : Harold Smyth

(chorale)

1. Frères et soeurs chantons la gloire dont rayonne saint Germain.

Prions-le, faisons mémoire, saint Germain protège-nous!

Le Seigneur sur cette terre a toujours guidé ses pas.

Au séjour de la lumière qu'il jette les yeux sur nous.

(tous)

Frères et soeurs chantons la gloire dont rayonne saint Germain.

Prions-le, faisons mémoire, saint Germain protège-nous!

(chorale)

2. Bon pasteur sur notre terre, protecteur des affligés,

Prends pitié de nos misères, saint Germain exauce-nous!

Tu reçus les pauvr'à table, libéras les prisonniers;

Maintenant auprès du Père, aide-nous à mieux aimer.

(tous)

Bon pasteur sur notre terre, protecteur des affligés,

Prends pitié de nos misères, saint Germain exauce-nous!

(chorale)

3. Saint patron, comme un bon père tu conduisis tes enfants

Vers le Christ notre lumière : saint Germain éclaire-nous!

Tu annonças l'Évangile, ouvris les coeurs à la foi.

Aujourd'hui en notre Église, conduis-nous, guide nos pas.

(tous)

Saint patron comme un bon père tu conduisis tes enfants

Vers le Christ notre lumière : saint Germain éclaire-nous!

 

TROIS HYMNES À SAINT GERMAIN, ÉVÊQUE DE PARIS

composées à l'occasion du 1300e anniversaire de sa mort, le 28 mai 1876

1re HYMNE

I - Quel est le jour que l'on célèbre avec tant de pompe ? Pourquoi l'encens fume-t-il et remplit-il le temple ? À qui sont destinés ces cantiques et les hymnes mélodieuses que fait entendre le peuple ?

II - Ce choeur joyeux célèbre la mémoire de GERMAIN transporté dans les demeures célestes; les cieux chantent et la terre s'empresse de rivaliser d'ardeur.

III - L'Église de Paris te vit jadis comme son Évêque, défendre la veuve, conduire l'aveugle et réclamer les droits sacrés de l'orphelin.

IV - En bon pasteur tu diriges le troupeau dans de sains pâturages; aux enfants tu offres le lait qui leur convient, et aux parents, la nourriture solide.

V - Lorsque des coupables sont menacés de la vengeance du Ciel, tu opposes à sa colère une prière suppliante; et tous les jours tu t'offres en victime à Dieu pour le salut de ton troupeau.

VI - Comme un père compatissant, illustre Évêque, donne-nous par tes prières des marques de ton amour, et arrache tes enfants aux périls qui les environnent.

VII - Ô Grand Dieu, qui formes des ministres pour tes peuples, à Toi la louange éternelle; rends au clergé, ô Sauveur Jésus, sa première ferveur. Ainsi soit-il.

 

2e HYMNE

I - Ô Dieu souverain des vertus, toi qui en roi règles tout suivant ta volonté puissante, que ta gloire se révèle avec éclat dans tes Saints!

II - À la voix de GERMAIN, les démons obéissent avec docilité; Satan, le prisonnier infernal, tremble et se cache dans les ténèbres de son cachot.

III - GERMAIN guérit par le simple toucher les malades que l'art de la médecine n'a aucunement soulagés ; il rend la lumière du soleil aux yeux qui en sont privés.

IV - Il remet à une mère affligée sa fille, qui sort du tombeau, où elle était déjà ensevelie, pour embrasser celle que sa résurrection laisse encore tremblante.

V - Autre Jean Baptiste, il ne craint pas d'entrer dans les palais des rois, ni de s'exposer à la colère d'un incestueux en lui reprochant de souiller la sainteté du lit conjugal.

VI - Nouveau Moïse, ce serviteur fidèle mérite d'entendre la voix de Dieu distinctement dans la prière, et sa figure y brille d'une éclatante lumière.

VII - Gloire souveraine au Père, gloire souveraine au Fils du Père, gloire souveraine à l'Esprit Saint durant tous les siècles. Ainsi soit-il.

 

3e HYMNE

I - À l'approche du jour où l'on célèbre la fête de GERMAIN, il convient que nous prévenions l'aurore par des chants joyeux.

II - C'est ainsi que, durant sa vie, ce pieux Évêque, renonçant au sommeil, avait coutume de réciter l'office de la nuit et de s'appliquer à la prière.

III - Dès ses premières années, c'était son bonheur d'offrir ses louanges au Ciel, et il y persévéra jusqu'à la dernière vieillesse.

IV - Dans cette union complète avec Dieu, il reçoit les preuves de sa libéralité infinie. Quelle fermeté il y puise pour sa foi ! de quelle ardeur brûle sa charité !

V - Il y avait appris à fuir le monde trompeur, à verser abondamment l'aumône dans le sein des pauvres, et à toujours nourrir à sa table d'Evêque de nombreux indigents.

VI - C'est dans la prière qu'il puisait ce zèle constant pour paître son troupeau, et cette parole forte qui se faisait écouter des princes chrétiens ainsi que du peuple.

VII - Ô Dieu bon, embrase-nous du feu dont brûlait ce saint Pontife ; permets-nous de réclamer avec confiance sa protection puissante.

VIII - Gloire à l'adorable Trinité, en la présence de laquelle a été admis GERMAIN, qui l'a tant fait honorer et par sa prédication et par ses vertus. Ainsi soit-il.

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Germain
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 12:01

Ô saint Germain, bienheureux évêque de Paris, notre saint patron, nous implorons (durant cette Neuvaine) le secours de ta protection. Tu as toujours été si bon pour les pécheurs, si tendre pour tous les malheureux, si miséricordieux pour tous les pauvres. Ô toi, le plus charitable des pères, prie Dieu qu'il nous délivre de l'esclavage de nos péchés et de la chaîne si pesante de nos infidélités !

 

Le Seigneur avait mis sa puissance entre tes mains pendant cette vie ; déploie donc en notre faveur ce grand crédit dont tu bénéficiais alors, et qui n'a pu que s'accroître par ton entrée dans la gloire. Fais-nous voir clairement ce que nous devons faire pour être fidèles au Seigneur. Souvent, nous sommes sourds à la voix de notre conscience : ouvre notre coeur pour que nous entendions et suivions les inspirations de la grâce. Toi qui as ressuscité tant de morts, délivré tant de prisonniers, guéri tant de malades, tire-nous de la tiédeur et de l'indifférence dont nous sommes souvent prisonniers ; redonne-nous la vigueur qui nous est nécessaire pour marcher constamment dans la voie des commandements et arriver ainsi à partager avec toi les joies du ciel. AMEN.

(Adaptation de la prière de la Neuvaine à saint Germain approuvée par Mgr Langevin le 1er avril 1875).

Sylvain, Mgr R.-Ph., Saint Germain évêque de Paris, titulaire de la cathédrale et patron du diocèse de Rimouski, Rimouski, Soeurs du Saint-Rosaire, 1932, 255 p. ill. Cf. p. 63

 

PRIÈRE : Dieu éternel et tout-puissant, tu as donné à l'évêque saint Germain la charge de guider ton peuple : puisqu'il intercède en notre faveur, accorde-nous les largesses de ton amour. Par Jésus Christ. Amen.

 

Seigneur, tu as choisi saint Germain pour être pasteur et témoin de ton amour.

 

Donne-nous la grâce de le suivre sur les chemins de la prière, du service et de l'amour.

 

Amen.

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Germain
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:57

 

Musique: Richard R. Terry - Paroles: Harold Smyth

(Choral)

 

1. Frères et soeurs chantons la gloire rayonne n'avez Saint-Germain.

Prions-le, mémoire donnions une bonne leçon, Saint Germain Protège-nous!

Le Seigneur sur Terre à this guide Toujours Pas SES.

Au séjour de la lumière qu'il jette sur Les Yeux UNO.

(Tous)

 

Frères et soeurs chantons la gloire rayonne n'avez Saint-Germain.

Prions-le, mémoire donnions une bonne leçon, Saint Germain Protège-nous!

(Choral)

 

2. Bon Pasteur sur Notre terre, le Protecteur des Affligés,

Prends pitié de nos misères, Saint Germain Exaucé-nous!

Prisonniers Tu Reçus les pauvr'à table, les Liberas;

Maintenant Auprès du Père, aide-nous à aimer Mieux.

(Tous)

 

Bon Pasteur sur Notre terre, le Protecteur des Affligés,

Prends pitié de nos misères, Saint Germain Exaucé-nous!

(Choral)

 

3. Enfants saint patron, Comme Un bon père de TES conduisis tu

Vers le Christ Notre-Lumière: Saint Germain Eclaire-nous!

annonças Tu l'Evangile, ouvris les coeurs à la foi.

Aujourd'hui en Notre Église, conduis-nous, nos guide Pas.

(Tous)

 

Saint patron Comme Un bon père TU TES conduisis Enfants

Vers le Christ Notre-Lumière: Saint Germain Eclaire-nous!

 

-------------------------------------------------- -------------------------

TROIS Hymnes à Saint-Germain, EVEQUE DE PARIS

à l'occasion du composées 1300e anniversaire de mort SA, le 28 Mai 1876

 

1re HYMNE

I - Quel intérêt le jour au Québec sur l'Célèbre Avec pompe Tant de? Pourquoi l'encens de fumée-t-il et remplit-il le temple? À Qui SONT CES destine cantiques et les hymnes mélodieuses fel Qc jeu de mots le peuple?

II - Ce choeur joyeux Célèbre la mémoire de Germain transporte in the demeures célestes; les Cieux et la terre chantent s'empresse de rivaliser d'ardeur.

III - L'Église de Paris te vit Jadis Évêque fils Comme, défendre la veuve, Conduire l'aveugle et réclamer les Droits sacrés de l'orphelin.

IV - En bon pasteur tu Dirigés Dans Le Troupeau de Pâturages Sains; aux Enfants offres tu le lait Qui Leur convient, et les parents aux, solide Nourriture la.

V - lorsqu'elle l SONT COUPABLES distille des menaces de la vengeance du Ciel, tu s'oppose à sa Colère UNE Prière suppliante; Tous les Jours et tu t'offres en victime à Dieu Verser le salut de ton Troupeau.

VI - Comme père compatissant des Nations Unies, Illustre Évêque, par Donne-nous tes prières des marques de Ton amour, et arrache tes périls aux Enfants Qui les environnent.

VII - Ô Grand Dieu, Qui clichés des ministres a verser tes Peuples, à Toi la louange éternelle; déchire au Clergé, ô Sauveur Jésus, sa première Ferveur. Ainsi soit-il.

 

2e HYMNE

I - Ô Dieu souverain des Vertus, toi Qui en rules roi Tout Suivant ta Volonté Puissante, au Québec, ta gloire se revele Avec éclat DANS TES Saints!

II - La Voix de GERMAIN, les démons obéissent Avec docilité; Satan, le Prisonnier infernal, et tremble DANS cache soi les ténèbres cachot fils de.

III - par Guérit GERMAIN toucher le simple les Malades Que l'art de la médecine tu vas être aucunement soulages; il déchire la lumière du Soleil aux Yeux Qui en SONT Privés.

IV - Il remet à UNE mère affligée sa fille, Qui sorte du tombeau, Où Elle etait Déjà ensevelie, versez embrasser Celle Que résurrection SA Laisse Tremblante Encore.

V - Autre Jean Baptiste, il craint Pas d'NE DANS ENTRER les palais des rois, ni de achevé ou fini à la Colère d'incestueux de l'ONU en Lui reprochant de souiller la sainteté du lit conjugal.

VI - Nouveau Moïse, serviteur CE Fidèle mérite d'jeu de mots La Voix de Dieu distinctement de Dans la Prière, et sa figure d'y brille UNE lumière éclatante.

VII - Gloire au Père Souveraine, Gloire au Fils du Père souveraine, souveraine gloire à l'Esprit Saint Durant Tous les Siècles. Ainsi soit-il.

 

3e HYMNE

I - L'Approche du jour Où l'Célèbre sur la fête de GERMAIN, il convient Québec prévenions par l'UNO Aurore des chants joyeux.

II - C'EST AINSI Québec, Vie SA Durant, CE pieux Évêque, renonçant au sommeil, avait coutume de récitant l'Office de la nuit et de s'appliquer à la Prière.

III - Des SES Années premières, bonheur fils C'etait d'OFFRIR SES louanges au Ciel, et il y persévéra JUSQU'A La Dernière vieillesse.

IV - Union of this Dañs complète Avec Dieu, il recoit les Preuves de sa libéralité Infinie. Quelle Fermeté pouls y verser sa foi il! Quelle ardeur de sa Charité brûle!

V - Il y avait appris à Fuir Le Monde Trompeur, abondamment Verser à l'Aumône DANS le Sein des Pauvres, et à Nourrir Toujours à sa table d'Evêque de nombreux indigents.

VI - C'Est Dans La Prière qu'il puisait CE zele verser constante Troupeau fils paître, et la libération conditionnelle this Forte Qui se faisait écouter des princes Chrétiens AINSI Que du peuple.

VII - Ô Dieu bon, Embrase-nous brûlait du feu CE DONT saint Pontife; permets-nous de réclamer Avec Confiance Puissante Protection SA.

VIII - Gloire à l'Trinité adorable, en la présence de laquelle une Été admission GERMAIN, Qui l'A FAIT honorer tante et sa fait beau nominale ET SES nominale Vertus. Ainsi soit-il.

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Germain
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:55

Intention de prières :

 

R/ SEIGNEUR, NOUS TE PRIONS.

 

1- Saint Germain a toujours été un grand apôtre de l'amour de Dieu et du prochain dans la société de son temps. Qu'à son exemple et à sa prière, nous retrouvions un élan nouveau pour rendre plus concrète la charité dans notre Église d'aujourd'hui. Prions le Seigneur.

 

2- Saint Germain s'est montré très sensible à la misère des pauvres. Que par son intercession, ceux qui ont faim d'amitié, de pain, de justice et de paix aient leur place à la table des hommes comme ils l'ont à la table du Christ. Prions le Seigneur.

 

3- Saint Germain a eu le souci de soulager la souffrance et la solitude des prisonniers. Par son intercession, prions pour les prisonniers, les exilés et tous ceux que l'on marginalise. Que Dieu leur donne force et patience. Que nos coeurs s'ouvrent pour les accueillir avec la tendresse et la sollicitude de Jésus-Christ. Prions le Seigneur.

4- Saint Germain, le patron de notre communauté diocésaine, nous offre l'exemple d'une vie entièrement donnée au service des autres. Qu'il soit pour nous tous un modèle qui nous incite à la charité, à l'accueil et à l'engagement pour répondre aux besoins de notre milieu. Prions le Seigneur.

 

Introduction: (prêtre)

 

Là où règne l'amour, Dieu est présent. Cette conviction de foi fait que, à l'exemple de saint Germain et partout dans le monde, des hommes et des femmes viennent au secours des plus démunis. Avec eux, et aux intentions des gens qui souffrent, faisons monter notre prière vers le bon Pasteur.

 

R/ VIENNE TON RÈGNE, SEIGNEUR.

 

1- Saint Germain a secouru ceux qui avaient faim. En solidarité avec ceux et celles qui, au sein des organisations humanitaires, appellent au partage des richesses, Seigneur, nous te prions.

2- Saint Germain a accueilli les étrangers. En solidarité avec toutes les personnes qui procurent une aide de première ligne aux hommes, aux femmes et aux enfants qui ont dû fuir leur pays à cause de la guerre, Seigneur, nous te prions.

 

3- Saint Germain a soutenu les malades. En solidarité avec tous les intervenants du domaine de la santé qui ont à coeur d'assurer une présence attentive et aimante auprès des malades et des mourants, Seigneur, nous te prions.

 

4- Saint Germain a libéré les prisonniers. En solidarité avec ceux et celles qui militent et travaillent pour l'abolition de la torture, pour la promotion des droits et des devoirs de la personne, pour une société plus juste, Seigneur, nous te prions.

 

5- Saint Germain a vu le Seigneur dans ses frères et soeurs. Pour que nos yeux s'ouvrent sur la misère des membres les plus dépourvus de notre communauté chrétienne et que nous sachions reconnaître en eux ton propre visage, Seigneur, nous te prions.

 

Conclusion: (prêtre)

 

Seigneur, c'est ton visage que nous reconnaissons dans nos frères et soeurs qui souffrent de la faim, de l'exil, de la maladie, de l'exclusion et de tout autre forme de pauvreté. Apprends-nous à les aimer comme saint Germain nous en a donné l'exemple et comme toi tu les aimes. Nous construirons ainsi ton royaume de justice et de paix, aujourd'hui et pour les siècles des siècles.

 

Amen.

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Germain
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:53

BIOGRAPHIE

(Saint Germain de Paris ne doit pas être confondu avec saint Germain d'Auxerre, mort en 448 et fêté le 31 juillet).

 

Nous connaissons la vie de saint Germain par son ami Venance Fortunat, un poète latin. Germain est né près d'Autun (en Bourgogne), en France mérovingienne, en l'an 496. Il est le dernier d'une famille nombreuse frappée par les malheurs et la misère. On raconte que sa mère ne le désirait pas et qu'elle voulut se faire avorter. Elle n'y parvint pas et Germain vit le jour. Il fit ses études à Avallon auprès de Scapilion, son oncle prêtre (certains disent plutôt son cousin), qui le forma, pendant une quinzaine d'années, à l'étude, à la prière et à l'ascèse. En 524, de retour à Autun, il entre au monastère de Saint-Symphorien où l'on pratiquait les Règles de saint Antoine et de saint Basile. En 530, à l'âge de 34 ans, il est ordonné prêtre par l'évêque d'Autun, saint Agrippin. Vers 549, il devient abbé de son monastère. Mais les moines sont peu enchantés de cet abbé qui distribue leur pain aux pauvres!

 

Il est alors célèbre et recherché pour son don des miracles : il guérit les malades et les infirmes, délivre les possédés, prophétise. Il lutte contre l'esclavage et le paganisme. Il démontre une charité sans limite. C'est un pasteur d'une charité souveraine, d'une abstinence vraiment héroïque, d'une libéralité extraordinaire envers les pauvres et les voyageurs, d'une tendre compassion pour les prisonniers et les esclaves, d'un zèle sans relâche pour sa propre perfection et pour celle de tous les membres de sa communauté (1). On ne lui reconnaît qu'un défaut, qu'il gardera jusqu'à sa mort : très austère pour lui-même, il exige que les autres le soient autant !

 

C'est alors que le roi Childebert, un non-chrétien, le fils de Clovis et de sainte Clothilde, comprend que l'intérêt général est de faire nommer Germain évêque de Paris, sa capitale. Germain décline d'abord cet honneur, mais surnaturellement averti qu'il doit obéir, il quitte à regret son monastère et s'achemine vers Paris où il est sacré évêque vers 555, à l'âge de 60 ans. Il ne change pas ses habitudes de religieux : il vivra dans la prière, la prédication et la charité. Il reprochera sa férocité à Childebert qui va se convertir au christianisme ainsi que les seigneurs de la cour. Germain a fort à faire avec les fils et petits-fils de Clovis qui, bien que baptisés, demeurent de vrais barbares. Il aidera sainte Radegonde à quitter cette cour de sauvages pour fonder à Poitiers l'abbaye de la Sainte-Croix. Lui-même fonde, à Paris, l'abbaye de Saint-Vincent qui deviendra Saint-Germain-des-Prés. À force de charité et d'exhortations soutenues par de nombreux miracles, le coeur des rois se laisse attendrir et la caisse royale est large ouverte. Germain peut y puiser à son gré pour soulager la misère. Tous, chrétiens et païens, l'admirent pour sa charité, le respectant pour ce don des miracles qui lui a été départi : il guérit les malades et les infirmes que l'on place sur son passage, délivre les possédés, libère des prisonniers, ressuscite des morts, accomplit toutes sortes d'actions prodigieuses qui témoignent de la puissance et de l'amour de Dieu et suscitent d'innombrables conversions du coeur.

 

Germain fut le 20e évêque de Paris. Surhumain dans son amour de la prière et de la mortification, surhumain dans ses aumônes et sa charité, orateur admiré, participant à plusieurs conciles (les 3e et 4e conciles de Paris, en 557 et 573, et le 2e concile de Tours, en 566), bâtisseur d'églises, il corrigeait les pécheurs par la sincérité de sa foi et il forçait tous les coeurs à brûler des ardeurs divines. Jusqu'à sa mort survenue le 28 mai 576, à l'âge de 80 ans, il a dominé les troubles et les violences de son époque par sa force spirituelle, ce qui en fait l'une des plus grandes figures de la France mérovingienne et de l'Église. Décédé en grande réputation de sainteté, il fut enterré dans l'atrium de l'église Sainte-Croix-et-Saint-Vincent qu'il avait fondée. En 585, lors de l'incendie de Paris, il apparut pour libérer de leurs chaînes les prisonniers qui se réfugièrent auprès de son tombeau. Le 25 juillet 756, en présence du roi Pépin et de son fils Charles (le futur Charlemagne), alors âgé de 12 ans, le corps de saint Germain fut transféré de l'atrium dans le choeur, derrière l'autel de la sainte Croix.

 

Saint Germain à sa manière propre et selon sa vocation, a répondu à l'appel du Seigneur. Il en fut un témoin par sa vie de prière; il consacra chaque jour de longues heures à prier. Il avait une grande préoccupation du renouvellement de la liturgie, laquelle permet d'exprimer sa foi en Dieu. On reconnait aussi son grand amour des pauvres, des petits, spécialement des prisonniers. On lui attribue nombre de conversions et de miracles en leur faveur. Célébrer saint Germain, c'est reconnaître notre mission d'annoncer l'amour de Dieu. C'est lui rendre hommage. C'est le prier de donner à chacun de nous et de nos communautés paroissiales le désir de la prière. C'est le prier d'intensifier notre effort de service auprès des petits, des malades, des personnes âgées de notre milieu. C'est lui demander de bénir et d'intercéder auprès de Dieu pour les détenus et toutes les personnes qui oeuvrent auprès des prisonniers.

 

Yves-Marie Mélançon

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Germain
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 11:49

Saint Germain de Paris naquit au territoire d'Autun. Tout jeune, il faillit être victime d'une mère dénaturée et d'une grand-mère criminelle; mais Dieu veillait sur cet enfant de bénédiction et le réservait à de grandes choses. Germain se réfugia près d'un ermite, son oncle, dont il partagea la vie austère, et dont il s'étudia chaque jour à imiter la piété et les vertus. L'évêque d'Autun, ayant fait sa connaissance, conçut pour lui une très haute estime, et lui donna, malgré les réclamations de son humilité, l'onction sacerdotale, puis le nomma bientôt abbé du monastère de Saint-Symphorien d'Autun.

 

Par ces temps de guerre et de dévastation, les pauvres affluent. Germain, toujours ému à la vue d'un homme dans la souffrance, ne renvoie personne sans lui faire l'aumône, au point qu'un jour il donne jusqu'au dernier pain de la communauté. Les moines murmurent d'abord, puis se révoltent ouvertement. Germain, pleurant amèrement sur le défaut de foi de ses disciples, se retire dans sa cellule et prie Dieu de les confondre et de les corriger. Il priait encore, lorsqu'une dame charitable amène au monastère deux chevaux chargés de vivres, et annonce que le lendemain elle enverra un chariot de blé. La leçon profita aux religieux, qui rentrèrent dans le devoir.

 

Un jour le feu prend au grenier, menaçant de brûler toute la récolte du couvent. Germain, calme et confiant, saisit une marmite d'eau à la cuisine, monte au grenier en chantant Alleluia, fait le signe de la Croix et jette quelques gouttes d'eau sur la brasier, qui s'éteint.

 

Un jour qu'il était en prière, il voit apparaître un vieillard éblouissant de lumière, qui lui présente les clefs de la ville de Paris: "Que signifie cela? demande l'abbé. C'est, répond la vision, que vous serez bientôt le pasteur de cette ville." Quatre ans plus tard, Germain, devenu évêque, resta moine toute sa vie, et il ajouta même de nouvelles austérités à celles qu'il avait pratiquées dans le cloître. Après les fatigues d'une journée tout apostolique, son bonheur, même par les temps rigoureux, était de passer les nuits entières au pied de l'autel.

 

Germain eut la plus grande et la plus heureuse influence auprès des rois et des reines qui se succédèrent sur le trône de France pendant son épiscopat; on ne saurait dire le nombre de pauvres qu'il secourut, de prisonniers qu'il délivra, avec l'or des largesses royales. Il mourut, plein de mérites, à l'âge de quatre-vingts ans.

 

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950. (Magnificat)

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Germain
commenter cet article