Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 11:45
Dans le contexte actuel de crise financière , voici un texte de Mgr Léonard de 1996 toujours d'actualité .
 
"En quelques années, l'économie s'est mondialisée sous la poussée de l'idéologie 
néo-libérale qui 
envahit la terre et ne connaît d'autre valeur sacrée que la liberté 
du marché. 

Nous avons nous-mêmes pactisé avec cette idéologie individualiste en glorifiant une liberté
 humaine absolue, rebelle à toute norme morale.

Et voici que cette liberté sans vérité se retourne contre l'homme

Au moment même où celui-ci rejette l'autorité 
des valeurs morales, 
il devient le jouet de logiques technologiques et économiques incontrôlables.

Lorsque les économies étaient encore régionalisées, les Etats pouvaient corriger 
par une législation
sociale adéquate les excès inhumains du pur libéralisme 
économique et mettre ainsi la force de la loi au 
service de ceux que la logique 
économique, laissée à elle-même, risque toujours d'oublier.
 

Aujourd'hui l'économie obéit à des stratégies mondiales dont les ficelles sont 
tirées par un petit nombre 
de décideurs sur lesquels les Etats n'ont que peu 
de prise (...)

C'est donc au coeur d'une véritable jungle économique que notre confort occidental 
se retourne contre nous, suscitant des délocalisations sauvages d'entreprises, 
qui ruinent l'emploi chez nous sans engendrer pour autant
 une véritable hausse du 
niveau de vie ailleurs. 

Les technologies s'emballent selon leur logique propre, 
si bien que l'emploi traditionnel 
régresse sans qu'on ait pensé avec imagination à la création de types d'emploi nouveaux.
L'homme, au beau milieu de l'affirmation de son autonomie absolue, tend ainsi à devenir 
un produit 
parmi d'autres, mesuré à l'aune de son utilité, de sa rentabilité et de sa 
solvabilité. 
(..)
Où allons-nous ? 
Qui le sait encore ? 
(...) 
Les citoyens ont le sentiment d'être sacrifiés à des impératifs budgétaires 
abstraits, immolés sur l'autel de Maastricht, voués aux impératifs obscurs de la monnaie unique, etc.(...)
Quelle est encore la place de l'homme, où est la dignité inaliénable de la personne, 
dans cette énorme machinerie 
qui gouverne la planète ? 
(...)
Face aux grands défis moraux, économiques, sociaux et politiques qui marquent l'histoire 
présente de l'humanité, nous avons dans l'enseignement du Magistère de l'Eglise (...), 
un ensemble précieux de
 points de repères qui valorisent l'être humain en vérité dès 
lors qu 'ils exaltent sa liberté tout en la référant 
à sa vocation profonde. (...)Je souhaite de tout mon coeur que nous sachions tirer le meilleur parti possible de la 
doctrine sociale de l'Eglise et soyons soucieux de la répercuter dans les lieux de 
formation dont nous avons la charge".
 
 
d'après Mgr André-Mutien Léonard, évêque de Namur, janvier 1996, 
dans Permanences , N°339

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe VANDEVILLE - dans Vidéos - Livres
commenter cet article

commentaires