Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 21:23

« Nous ne devrions pas plus perdre la présence de Dieu que nous ne perdons la respiration ».

Tout au long de la journée, prions avec le Saint Curé d’Ars…

 

Le signe de la Croix.

« Il faut faire le signe de la Croix avec un grand respect. On commence par la tête : c’est le chef, la création, le Père ; ensuite avec le cœur : l’amour, la vie, la rédemption, le Fils ; les épaules : la force, le Saint-Esprit.

 

Acte de foi, d’espérance et de charité.

« Les trois actes de foi, d’espérance et de charité renferment tout le bonheur de l’homme sur la terre. Quand nous disons : Mon Dieu, je crois, je crois fermement, c’est à dire sans la moindre hésitation ! Oh ! si nous nous pénétrions de ces paroles : je crois fermement que vous êtes présent partout, que vous me voyez, que je suis sous vos yeux, qu’un jour je verrai clairement moi-même, que je jouirai de tous les biens que vous m’avez promis !… Mon Dieu, j’espère que vous me récompenserez de tout ce que j’aurai fait pour vous plaire… Mon Dieu, je vous aime : j’ai un cœur pour vous aimer ! … Oh ! Comme cet acte de foi qui est aussi un acte d’amour suffirait à tout ».

 

En s’éveillant.

Je veux travailler aujourd’hui pour vous, ô mon Dieu ! Je me soumettrai à tout ce que vous m’enverrez, comme venant de vous. Je m’offre en sacrifice. Mais, mon Dieu, je ne suis rien sans vous ; aidez-moi ».

Tout pour vous plaire, ô mon Dieu, toutes mes actions avec vous. Allons mon âme, tu vas converser avec le bon Dieu, travailler avec lui, marcher avec lui, combattre et souffrir avec lui. Tu travailleras mais il bénira ton travail ; tu marcheras mais il bénira tes pas ; tu souffriras mais il bénira tes larmes ».

 

A l’ange gardien.

« Bonjour mon Ange gardien, je vous aime tendrement ; vous m’avez gardé cette nuit, pendant que je dormais, gardez-moi s’il vous plaît, pendant ce jour, sans malheur ni accident et sans offenser Dieu, au moins mortellement ».

 

Invocation à l’Esprit Saint.

Mon Dieu, envoyez-moi votre Esprit, qui me fasse connaître ce que je suis et ce que vous êtes ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Jean-Marie Vianney
commenter cet article

commentaires