Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 11:41

 

Les signes dans la vie chrétienne

Les sacrements sont empreints de symboles qui en expriment le sens et nous introduisent dans une communication avec Dieu présent en eux. Dans l’Eglise sont présents également d’autres signes (liés à un événement, une tradition, une personne), en particulier celui du scapulaire du Carmel.

 

Origine du scapulaire de Notre-Dame du Mont Carmel

Les premiers Carmes vivaient en Palestine sur le Mont Carmel. Aucun d’eux ne s’attribuait le titre de fondateur, la Mère et la Patronne de l’Ordre naissant était Marie. Les Carmes se désignaient eux-mêmes comme les « Frères de Notre-Dame ».

Au XIIIe siècle, temps de crise, une intervention efficace de la Vierge Marie permit aux Carmes, menacés par la persécution musulmane et venus s’établir en Europe, de se maintenir comme Ordre Religieux. Saint Simon Stock, alors à la tête de tout l’Ordre, implorait chaque jour la Mère de Dieu, lui demandant quelque privilège et priant ainsi :

 


Fleur du Carmel

Vigne fleurie

Splendeur du Ciel

Vierge féconde

unique entre toutes les femmes

 

Douce Mère toujours vierge

montre ta bienveillance

à tous les enfants du Carmel

Etoile de la Mer

 

Conseillère admirable

au milieu des incertitudes

Consolatrice intarissable

en toute adversité

 

Accorde-nous la sauvegarde

du saint scapulaire.


 

A la confiance de saint Simon, Marie répondit par une vision, le 16 juillet 1251. Elle tenait en main le Scapulaire et donna assurant au saint Prieur général en lui disant : « Ceci est le privilège pour toi et pour les tiens : quiconque mourra avec ceci sera sauvé » Plus tard, la piété se développa en affirmant que la Vierge libérerait très vite du Purgatoire, le premier samedi après leur mort, les carmes et les membres des cofraternités ayant observé la chasteté selon leur statut, récité les prières et porté l’habit du Carmel. C’est ce que l’on appelle le « privilège sabbatin ».

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Un signe marial pour tout le peuple de Dieu

Le Scapulaire de Notre-Dame est un signe approuvé par l’Eglise et accepté par l’ordre du Carmel comme manifestation extérieure de l’amour pour Marie, la Mère du Seigneur, de la confiance en sa protection maternelle et du désir d’imiter sa vie livrée au Christ et aux autres.

Le mot « scapulaire » désignait un vêtement que les moines endossaient pour le travail manuel. Le Scapulaire de Notre-Dame en est le modèle réduit. Comme tel, il n’a pas de but esthétique, il possède une signification spirituelle. Il est le symbole d’une promesse, d’une grâce invisible. Un peu à la manière des sacrements -qui sont les signes visibles de la grâce-, le Scapulaire nous couvre et nous recouvre, comme l’amour même de la sainte Vierge nous enveloppe pour nous rendre conformes à l’image de son Fils.

On a également donné au Scapulaire le sens symbolique de porter la croix de chaque jour en disciple marchant à la suite du Christ, et dans plusieurs ordres religieux, dont le Carmel, le scapulaire devint aussi un signe de la manière d’être et de vivre des religieux.

Au Moyen-Age, de nombreux chrétiens voulurent s’associer aux ordres religieux fondés alors : franciscains, dominicains, augustins, carmes ; d’où l’émergence d’un laïcat associé aux religieux, sous la forme de fraternités - aujourd’hui, « ordre séculier du Carmel ».

En signe de leur affiliation et de leur participation à l’esprit et à l’apostolat de l’ordre, chaque Ordre Religieux choisit de donner aux laïcs une pièce de son habit : le manteau, le cordon, ou le scapulaire (comme chez les Carmes)

L’Eglise permet que le symbole en étoffe, pour des raisons pratiques, soit remplacé par lamédaille de Notre-Dame du Mont Carmel.

Sous l’une ou l’autre forme, le scapulaire nous donne de participer aux richesses spirituelles de la grande famille carmélitaine. Il reste le symbole de la protection assurée de Notre-Dame du Mont Carmel et nous attache par des liens de tendresse et de fidélité à Jésus et Marie.

L’Eglise universelle continue de commémorer le 16 juillet la vision de la Vierge au carme anglais saint Simon Stock, et Paul VI, dans son encyclique MARIALIS CULTUS, souligne le caractère ecclésial de ce fait.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

Idéal de vie qui en découle

- Le Scapulaire représente l’engagement à suivre Jésus comme Marie, modèle parfait de tout disciple du Christ. Cet engagement a sa source dans le baptême qui fait de nous les enfants de Dieu.

La Vierge nous enseigne à vivre ouverts à Dieu et à sa volonté, manifestée dans les événements de la vie ; à écouter la Parole de Dieu dans la Bible et dans la vie, à croire en elle et à mettre en pratique ses exigences ; à prier à tout moment en découvrant Dieu présent en toutes circonstances ; à se faire le prochain des besoins de nos frères et sœurs et à nous solidariser avec eux.

- Il introduit dans la fraternité du Carmel, communauté de religieux et religieuses, présents dans l’Eglise depuis huit siècles, et il engage à vivre l’idéal de cette famille religieuse : l’amitié intime avec Dieu dans l’oraison.

- Il nous présente l ‘exemple des saints et saintes du Carmel avec qui s’établit une relation familière de frères et sœurs.

- Il exprime la foi en la rencontre avec Dieu dans la vie éternelle avec l’aide de l’intercession et de la protection de Marie, « Reine et beauté du Carmel ».

De nombreux documents pontificaux ainsi que le 2ème Concile du Vatican nous encouragent à propager cette dévotion.

« La dévotion au Scapulaire est la plus sobre, la plus dépouillée des dévotions mariales. En soi, elle n’exige ni gestes particuliers, ni prières spéciales. Elle impose uniquement l’acceptation filiale d’un signe protecteur et la résolution loyale de travailler à assurer son salut telle qu’elle est réclamée de tout homme de bonne volonté. elle peut devenir, en allant au-delà du minimum requis, un moyen efficace et sanctionné par l’Eglise, de consécration totale à Marie. »

P. Elisée de la Nativité, o.c.d. Le Scapulaire du Carmel - Etude historique

 

Rite de bénédiction et d’imposition du Scapulaire

Prière de bénédiction du Scapulaire

Dieu, source de toute sainteté, tu nous as fait renaître de l’eau et de l’Esprit Saint, tu nous appelles à une vie chrétienne parfaite et à une charité sans limite. Regarde avec bonté ceux qui vont recevoir le scapulaire du Carmel qu’ils porteront comme signe de l’offrande à la Vierge Marie du Mont Carmel : qu’ils soient de plus en plus conformes à l’image de ton Fils en se laissant aimer par sa Mère, et qu’à la fin de leur séjour sur la terre, ils obtiennent d’entrer dans la joie de ta maison.

Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. AMEN.

suit l’aspersion d’eau bénite.

 

Prière d’imposition du Scapulaire

- Reçois ce Scapulaire, par lequel tu entres dans la famille de la bienheureuse Vierge Marie du Mont Carmel.

- Confiant(e) dans l’amour prévenant d’une telle Mère, imite-la et vis dans son intimité.

- Porte ce symbole qui te rappellera la présence de Marie chaque jour, et revêts intérieurement le Christ Jésus pour le manifester vivant en toi pour le bien de l’Eglise et de toute l’humanité, à la gloire de la Sainte Trinité. AMEN.

 

Prière après l’imposition du Scapulaire

- En recevant le Scapulaire, vous faites partie de la famille du Carmel, spécialement consacrée à l’imitation et au service de la Vierge Mère de Dieu, afin de vivre pour le Christ et son Eglise selon l’esprit contemplatif et apostolique de l’Ordre du Carmel.

- Pour que vous puissiez suivre parfaitement cet idéal, en vertu des pouvoirs que j’ai reçus, je vous admets à participer à tous les biens spirituels de l’Ordre du Carmel.

 

Rite de conclusion

Le ministre étend les mains sur l’assistance :

- Que le Père vous comble de son amour miséricordieux dans le Christ Jésus, fils de la Vierge Marie. AMEN.

- Que Jésus Christ vous donne part à l’amour du Père, par l’intercession de la Vierge du Carmel, sa mère et notre mère, pour vous faire progresser sur les chemins de l’Evangile. AMEN.

- Que l’Esprit, qui vous a inspiré de vous placer sous le manteau de Marie, fasse de vous des apôtres de la justice et de la paix. AMEN.

Et que la bénédiction de Dieu tout puissant le Père, le Fils et le Saint-Esprit descende sur vous et y demeure à jamais. AMEN.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Notre Dame du Mont Carmel
commenter cet article

commentaires