Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

2 novembre 2010 2 02 /11 /novembre /2010 21:56

Le dernier jour de la neuvaine et le jour de sa fête.

 

            O Saint Archange Raphaël, grand prince de la cour céleste, l’un des sept esprits qui se tiennent devant le Trône du Très Haut, moi…, en présence de la Très Sainte Trinité, de Marie Immaculée, notre Reine et Reine des neuf chœurs des Anges, je me consacre à vous pour être un de vos serviteurs tout le temps de ma vie. Je ne passerai pas un jour sans vous vénérer et vous offrir mes humbles hommages. Autant qu’il dépendra de moi, je contribuerai à ce que d’autres personnes vous honorent aussi afin que nous éprouvions ensemble les effets de votre protection. O Saint Archange, agréez mon offrande et recevez-moi au nombre de vos protégés qui connaissant par expérience la valeur de votre patronage.

            Guide des voyages, dirigez-moi pendant le pèlerinage de cette vie.

            Protecteur des malheureux, secourez-moi dans mon indigence spirituelle et corporelle.

            Consolateur des affligés, dissipez les douleurs qui tiennent mon cœur oppressé et mon esprit dans l’angoisse.

            Médecin des malades, guérissez les infirmités de mon âme et conservez-vous la santé pour que je l’emploie à servir d’une manière plus fervente notre commun Seigneur.

            Protecteur des familles, jetez sur la mienne un regard de bonté : que mes parents et mes biens éprouvent l’effet de votre patronage.

             Protecteur des âmes tentées, délivrez-moi de toutes les suggestions de l’infernal Ennemi et ne permettez pas que je tombe jamais dans ses filets.

            Bienfaiteur des âmes charitables, je sais combien il vous plaît que vos bienfaits, je prends en votre présence la résolution de ne jamais négliger l’occasion de venir en aide à mon prochain, selon l’étendue de mes ressources.

            Acceptez mon humble offrande, ô saint Archange Raphaël et faites-moi la grâce de goûter, pendant toute ma vie et au moment de ma mort, les effets de votre protection de votre assistance. Ainsi soit-il.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Raphael
commenter cet article

commentaires