Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 21:22

On sait peu de choses sur la vie d’Irénée. Il est originaire de Smyme en Asie Mineure, où il naît vers 130. Il y devient disciple de l’évêque saint Polycarpe, lui-même disciple de saint Jean. Il vient ensuite en Gaule et après la mort de saint Pothin, martyrisé avec sainte Blandine et les martyrs de Lyon en 177, il lui succède au siège épiscopal de Lyon. Il intervient auprès du pape Victor afin qu’il renonce à excommunier les chrétiens d’orient qui refusaient de célébrer Pâques à la même date qu’en Occident. On pense qu’il est mort martyr vers 202.


Il reste en revanche des ouvrages de saint Irénée qui attestent de sa très grande qualité de théologien. Le Cardinal Ratzinger l’a d’ailleurs qualité de « véritable fondateur de la théologie catholique ». La « Démonstration de la prédication  apostolique » est une sorte de catéchisme où toutes les vérités de la foi sont étayées par l’Ecriture sainte.


Son célèbre Adversus haereses, écrit contre les gnostiques et notamment contre Valentin, chef de file des différentes sectes gnostiques, est une réfutation en règle de « fausse science » que prétendaient enseigner les adeptes de cette hérésie. La rigueur de sa réfutation n’exclut cependant pas la charité à l’égard de ses adversaires. « Nous vous tendons la main de toute notre âme et jamais  nous ne cesserons de vous l’offrir », écrit-il. C’est également dans cet ouvrage que l’on trouve les premiers éléments de théologie mariale avecc le fameux parallèle qu’il établit entre Eve et Marie, car ce que la vierge Eve avait lié par son incrédulité, la vierge Marie l’a dédié par sa Foi » ; (Adversus haereses III, 22, 4).

 

Le Fils de Dieu par sa bénédiction a apposé le signe de sa Croix sur chaque chose. C’est Lui qui illumine les hauteurs c’est-à-dire les cieux. C’est Lui qui parcourt la longue étendue de l’orient à l’Occident, c’est Lui qui atteint l’immense espace du Nord au Midi, appelant à la connaissance de son Père, les hommes dispersés en tous lieux. » Saint Irénée.


«  LA GLOIRE DE DIEU C’EST L’HOMME DIEU VIVANT » Saint Irénée.


Le livre des Bannières Association pour le Xve centenaire de la France

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Irénée
commenter cet article

commentaires