Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 20:04

LE SACRE-COEUR, BREF APERCU HISTORIQUE.

 

(A. DENIZOT LE SACRÉ-COEUR ET LA GRANDE GUERRE NOUVELLES ÉDITIONS LATINES, rue Palatine, 75006 PARIS)

 LE SACRE-COEUR, BREF APERCU HISTORIQUE. *

LE COEUR D’UN DIEU ET LE COEUR D’UN HOMME. *


La France
élue de Dieu. *
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690931.html
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690931.html

Sainte Marguerite-Marie Alacoque. (1647-1690) *
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690820.html


Louis XIV et le Sacré -Coeur. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690769.html


La peste à Marseille (1720). *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690723.html

Louis XV. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690682.html


Le voeu de Louis XVI. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690628.html


La Révolution
et le Sacré-Coeur. *
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690581.html


Le culte du Sacré-Coeur de 1800 à 1870. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690524.html


La guerre 1870-1871. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690476.html


La basilique du Sacré-Coeur de Montmartre. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690418.html


Les consécrations durant la période : 1872 -1914. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690362.html

La politique anti religieuse : 1871-1914. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690311.html

Le Sacré-Coeur en 1914-1918. L’apothéose du culte. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690245.html
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690180.html

Le drapeau du Sacré-Coeur : 1914-1916. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690121.html

1917 : Claire Ferchaud. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690061.html

1917 : La bataille du drapeau. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32690000.html
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689944.html

1918 : L’ apaisement. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689907.html

IIIe partie Le Sacré-Coeur à la Grande Guerre. *

Des généraux pratiquants. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689837.html

La bataille de la Marne, 5-8 septembre 1914. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689763.html

Récits anonymes du Sacré Coeur au front. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689707.html

La consécration des soldats. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689657.html

Histoires de drapeaux du Sacré-Coeur. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689589.html

Conclusion. *

Sources. *
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689520.html

Bibliographie. *

http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32689412.html

Prière pour demander l'avènement du Règne du Sacré-Coeur
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32737020.html
 

LE COEUR D’UN DIEU ET LE COEUR D’UN HOMME.

La dévotion au Sacré-Coeur a un double objet, l’un sensible et corporel, l’autre invisible et spirituel. L’objet sensible est le Coeur corporel de Jésus uni a sa divinité. L’objet spirituel est la charité du Christ, son amour pour les hommes dont il a témoigné dans la passion et l’Eucharistie. L’objet total représente le Coeur de Jésus, considéré comme le symbole de sa charité, il est à la fois le coeur d’un Dieu et le coeur d‘un homme ; l’amour divin et incréé du Fils et son amour humain et créé.

La dévotion au Sacré-Coeur implique la croyance au mystère de l’Incarnation, renouvelle symboliquement la mémoire de ce divin amour par lequel le fils de Dieu s’est revêtu de la nature humaine. La mort du Christ sur la Croix coïncide pratiquement avec le don de l’Esprit saint - " Il remit l’Esprit " - et avec le don de la vie en plénitude, dans l’eau et le sang qui jaillirent du côté transpercé. Par sa mort le Christ a donné sa vie au monde. L’effusion du sang et de l’eau exprime symboliquement le mystère pascal, le passage de la mort à la vie. L’eau symbolise la résurrection, la vie dans l’Esprit, les sacrements de l’Eglise; le sang est signe du salut.

Mais le Coeur demeure fondamentalement le symbole de l’Amour, du don libre de soi. C’est un amour blessé, miséricordieux qui s’exprime à travers l’épisode de la transfixion. Cet amour va jusqu’au sacrifice, au don de soi. Le Coeur transpercé manifeste l’éternelle ouverture du Coeur de Dieu, sa contemplation conduit dans les profondeurs du mystère du salut, dans l’union intime avec le Christ. Dans les formules: " Voilà ce Coeur qui a tant aimé les hommes ", ce " Coeur humainement divin et divinement humain  " (Cardinal de Bérulle) le Sacré-Coeur s’offre à tous ceux qui voudront aller à lui, dans l’acceptation des peines de Ia vie.

La dévotion au Sacré-Coeur commence au Calvaire où le divin Coeur, percé par la lance de Longin, laisse échapper du sang et de l’eau, l’eau pour se laver, le sang pour racheter les hommes. " On ne peut témoigner une plus grande affection que de donner sa vie pour ceux qu’on aime " écrit saint Jean (XV, I3). C’est de ce coeur que " I’Eglise est sortie toute rayonnante de beauté ", déclare saint Cyprien, évêque de Carthage, martyr sous Valérien en 258. Pour saint Augustin (354-430) : " Le côté fut ouvert, c’est-à-dire que la porte de Vie s’ouvrit, d’où s’épanchèrent sur le monde les sacrements et toutes les grâces. "

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Sacré Coeur
commenter cet article

commentaires