Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 20:01

Le pape Grégoire IX l’explicite dans une lettre à saint Louis en 1230.

" Dieu, auquel obéissent les légions célestes, ayant établi, ici-bas, des royaumes différents suivant la diversité des langues et des climats, a conféré à un grand nombre de gouvemements des missions spéciales pour l’accomplissement de ses desseins. Et comme autrefois Il préféra la tribu de Juda à celle des autres fils de Jacob, et comme il la gratifia de bénédictions spéciales, ainsi il choisit la France de préférence à toutes les autres nations de la terre pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif la France est le royaume de Dieu même, les ennemis de la France sont les ennemis du Christ. Pour ce motif, Dieu aime la France parce qu’il aime l’Église qui traverse les siècles et recrute les légions pour l’éternité. Dieu aime la France, qu’aucun effort n’a jamais pu détacher entièrement de la cause de Dieu. Dieu aime la France où en aucun temps la foi n’a perdu de sa vigueur, où les rois et les soldats n’ont jamais hésité à affronter les périls et à donner leur sang pour la conservation de la foi et de la liberté religieuse. "


Sainte Jeanne d’ Arc
(1412-1431) entend des voix célestes dès l’âge de treize ans. Saint Michel, Sainte Catherine, Sainte Marguerite lui disent de chasser les Anglais et de couronner le Roi. Depuis Azincourt et le traité de Troyes (1420), la France connaît une double monarchie au profit de l’Angleterre. Jeanne arrive à Chinon le 23 février. Charles VII consent à la recevoir le 25. Elle lui annonce que sa mission est de le faire sacrer et couronner à Reims comme héritier légitime du roi de France. Jeanne reçoit alors sa maison militaire, une armure, fait peindre sur un étendard le Christ entre deux anges et broder sur la soie " Jésus, Maria ! ". Jeanne délivre Orléans le 8 mai. Le 18 juin la victoire de Patay sur l’armée anglaise de renfort libère la région de la Loire. Jeanne conduit Charles VII à Reims où il est sacré le 17 juillet.


Il faut attendre Saint Français de Sales (1567-1622) pour que le culte du Sacré-Coeur devienne un culte public. Aidé de Sainte Jeanne de Chantal, il fonde l’ordre de la Visitation avec pour blason un coeur percé de deux flèches, cerclé d’épines et surmonté d’ une croix.


Saint Jean Eudes (1601-1680), fondateur de la congrégation de Jésus et de Marie en 1643 (les Eudistes), pense le premier à rendre un culte liturgique au Sacré-Coeur (1672) après avoir rendu un culte liturgique au Saint Coeur de Marie (1648). Il a la conviction que le Christ nous a donné son coeur pour être notre coeur, de même que les Coeurs de Jésus et de Marie ne font qu’un. Le 8 mars 1670, Eudes obtient de l’évêque de Rennes l’autorisation de célébrer " la fête du Coeur adorable de Notre Seigneur Jésus-Christ  ".


Le 10 février 1638, Louis XIII consacre officiellement La France à la Vierge précisant " notre personne, notre État, notre couronne et nos sujets " et instaure une procession chaque année le 15 août, fête de l’Assomption.

 


Retour vers le sommaire histoire du Sacré Coeur :
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32691001.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Sacré Coeur
commenter cet article

commentaires