Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 19:57

La peste à Marseille (1720).

Une autre visionnaire, Anne-Madeleine Rémuzat (1696-1730), est religieuse au Monastère de la Visitation à Marseille.

Le 17 octobre, Jésus lui fait connaître ses desseins, elle reçoit pour mission de continuer l’oeuvre de Paray, en avertit son évêque Mgr de Belsunce. En juin 1716, l’évêque fait célébrer à Marseille la première messe du Sacré-Coeur. L’année suivante Anne-Madeleine fonde l’Archiconfrérie de l’adoration perpétuelle du Sacré-Coeur approuvée par le pape Clément XI.

Au cours du Carême de 1718, à l’église des Cordeliers, le visage du Christ apparaît dans l’hostie. Avertie surnaturellement soeur Rémuzat prévient Mgr de Belsunce : " si Marseille ne se convertit pas un terrible fléau ravagera la ville ". Les édiles et le peuple ne tiennent aucun compte des avertissements de l’ évêque.

Le 25 mai 1720 le navire " Grand Saint-Antoine "; venant de Sidon (Saïda au Liban) apporte la peste. Sur une population de 90.000 habitants Marseille, recense 40.000 décès. Anne-Madeleine demande alors, comme Marguerite-Marie, l’institution de la fête solennelle du Sacré-Coeur au lendemain de l’octave du Saint-Sacrement. Mgr de Belsunce établit le 20 octobre la fête du Sacré-Coeur dans son diocèse . Le 2 novembre le prélat organise une procession expiatoire, il consacre la ville et le diocèse au Sacré-Coeur. Aussitôt il n’y a plus de morts à Marseille en raison de la peste. Mais la dépravation des moeurs et les menées jansénistes reprennent et la peste reparaît en mai 1722. Les édiles font " voeu ferme, stable et irrévocable, à perpétuité, à aller toutes les années au jour de la fête du Sacré-Coeur de Jésus entendre la sainte messe dans l’église du premier monastère de la Visitation, y communier et à assister le soir à une procession d’action de grâces ". La peste disparaît définitivement de Marseille.

 


Retour vers le sommaire histoire du Sacré Coeur :
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32691001.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Sacré Coeur
commenter cet article

commentaires