Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 19:48

La politique anti religieuse : 1871-1914.

L’année 1877 marque une coupure dans les relations Église-État.

La IIIe République semble solidement installée, le 4 mai Gambetta déclare la guerre en s’écriant : " Le cléricalisme voilà l’ennemi ".

En septembre le Convent du Grand-Orient de France décide de supprimer l’obligation de croire en Dieu et à l’immortalité de l’ âme.

Condamnée en 1884 par le pape Léon XIII dans l’encyclique " Humanum genus " la " secte des francs-maçons " engage au Convent de 1886 la lutte pour la séparation de l’Eglise et de l’État. La franc-maçonnerie devient " l’Eglise de la République ", surtout par le Grand-Orient de France dont Ies effectifs passent de 15.600 membres en 1880 à 30.000 en 1910. Sur 576 députés, 150 environ sont franc-maçons d’où leur influence décisive sur la politique française.On les retrouve présidents de la République: Félix Faure; présidents du Conseil : Ferry, Dupuy, Bourgeois, Brisson, Combes, Briand, Monis, Doumergue, Viviani, Painlevé; à l’Instruction publique : Bert, Bienvenu, Martin, Leygues, à la Guerre : André, Berteaux, Etienne.

La politique anticléricale s’attaque à tous les domaines, expulsion des congrégations, laïcisation de l’ enseignement (1882). Combes veut " briser la redoutable machine d’éducation instaurée au nom d’une liberté ennemie de la liberté ".

En 1904 se produit la rupture des relations diplomatiques avec le Vatican, en 1905 la séparation de l’Eglise et de l’Etat consacre une coupure douloureuse dans Ie peuple français.

L‘épuration de l’État face au " péril clérical " touche également l’armée dont les cadres sont souvent formés dans des " jésuitières ". Pour favoriser l’avancement des républicains le général André, ministre de la Guerre, décide d’établir un fichier consignant les opinions politiques des officiers. Le secrétariat du Grand-Orient rédige des fiches sur les opinions religieuses et politiques des officiers : " Va à la Messe ", "  Fait faire la première communion à son fils ".

 


Retour vers le sommaire histoire du Sacré Coeur :
http://surlespasdessaints.over-blog.com/article-32691001.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Sacré Coeur
commenter cet article

commentaires