Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

15 juin 2009 1 15 /06 /juin /2009 11:38

Les origines de l’appellation "Coeur Eucharistique"

Auprès du Coeur du Christ, le coeur de l’homme apprend à connaître le sens véritable et unique de sa vie et de son destin, à comprendre la valeur d’une vie authentiquement chrétienne, à se garder de certaines perversions du coeur humain, à joindre l’amour filial envers Dieu à l’amour du prochain.


Ainsi - et c’est la véritable réparation demandée par le Coeur du Sauveur -, sur les ruines accumulées par la haine et la violence, pourra être établie la civilisation de l’amour tant désirée, le règne du Coeur du Christ.


Pour ces motifs, je désire vivement que vous poursuiviez par une action persévérante la diffusion du véritable culte du Coeur du Christ, et que vous soyez prêts à apporter une aide efficace à mes frères dans l’épiscopat afin de promouvoir ce culte partout, en prenant soin de trouver les moyens les plus adaptés de le présenter et de le pratiquer, afin que l’homme d’aujourd’hui, avec sa mentalité et sa sensibilité propres, y découvre la vraie réponse à ses interrogations et à ses attentes."


Jean-Paul II, extrait de la Lettre au R.P. Peter Hans Kolvenbach, Préposé général de la Compagnie de Jésus, 5 octobre 1986.

 


 

Le message du Coeur du Christ est d’abord un message d’amour, l’amour de Dieu immense et infini pour les hommes.

Ainsi les apparitions du Sacré-Coeur ne sont-elles rien d’autre que la manifestation de l’amour divin pour ses créatures et la dévotion au Sacré-Coeur est avant tout une mystique d’amour.


C’est au cours de la première apparition à Sainte Marguerite-Marie, le 27 décembre 1873, que Notre Seigneur a souligné cette identité profonde : "Mon Divin Coeur est si passionné pour les hommes que, ne pouvant plus contenir en lui-même les flammes de son ardente Charité, il faut qu’il se manifeste à eux pour les enrichir de ses précieux trésors qui contiennent les grâces dont ils ont besoin pour être tirés de la perdition."


De même, au cours de la troisième apparition, le 16 juin 1675, Notre Seigneur aura cette phrase restée célèbre : "Voici ce coeur qui a tant aimé les hommes".

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Sacré Coeur
commenter cet article

commentaires