Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 22:25

Le Pape LEON XIII entendit, au cours d’une extase devant le Saint-Sacrement en l’année 1884, un dialogue entre le CHRIST et satan. – Il raconta avoir compris que satan demandait au Seigneur la permission de tenter l’humanité et de se livrer à un assaut contre l’Eglise durant 100 ans ; Ce que le Seigneur lui accorda.

Impossible de ne pas rapprocher ce mystère du fameux texte de saint-Luc : «  Simon, Simon, voici que satan vous a réclamés pour vous cribler comme le froment, mais moi, j’ai prié pour toi, afin que ta Foi ne défaille point. Toi donc, quand tu seras revenu, Affermis tes frères. »
Luc 22/31-32



Nous arrivions en 1984 à la 100ème année du délai accordé à satan. Depuis 100 ans la conquête du monde entier par l’athéisme s’est organisée et la destruction complète de l’Eglise est en cours.


SUITE A CETTE EXTASE, LE PAPE LEON XIII COMPOSA UN EXORCISME CONTRE SATAN ET LES ANGES REVOLTES ;


Il fut publié sur son ordre en 1884 ainsi que la prière suivante :

Très glorieux Prince de l’Armée Céleste, Saint MICHEL ARCHANGE, défendez-nous dans le combat et la lutte qui est la nôtre contre les Principautés et les Puissances, contre les souverains de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice répandus dans les airs (Ep 6,10-12).


Venez en aide aux hommes, que DIEU a créés incorruptibles, et faits à son image et à Sa ressemblance et rachetés à si hauts

prix de la tyrannie du démon
(Sg 2,23 ; 1 Co 6,20).


Combattez aujourd’hui, avec l’armée des Anges bienheureux, les combats du Seigneur, comme vous avez combattu jadis contre le chef de l’orgueil Lucifer et ses anges rebelles ; et ils n’eurent pas le dessus, et on ne trouva plus leur place dans le ciel. Mais il fut jeté, ce grand dragon, l’antique serpent, celui qu’on appelle le diable et Satan, celui qui égare le monde entier : et il fut jeté sur la terre, et ses anges furent jetés avec lui
(Ap 12,8-9).


Voilà que cet antique ennemi et homicide (Jn 8,44) s’est dressé avec véhémence déguisé en ange de lumière (2 Co 11,14), avec toute la horde des mauvais esprits, il parcourt et envahit la terre profondément, afin d’y effacer le Nom de Dieu et de son Christ, et de voler, tuer et perdre de la mort éternelle les âmes destinées à la couronne de la gloire éternelle. Le poison de sa malice, comme un fleuve répugnant, le dragon malfaisant le fait couler dans des hommes à l’esprit dépravé et au cœur corrompu ; esprit de mensonge, d’impiété et de blasphème ; et souffle mortel de la luxure et de tous les vices et iniquités. L’Eglise, épouse de l’Agneau immaculé, des ennemis très rusés l’ont saturée d’amertume et abreuvée d’absinthe ; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’elle a de plus précieux.


Là où a été le Siège du bienheureux Pierre et la Chaire de Vérité pour la lumière des nations, là ils ont posé le trône de l’abomination de leur impiété ; de sorte qu’en frappant le pasteur, ils puissent aussi disperser le troupeau.


Soyez donc là, Chef invincible, auprès du peuple de Dieu, contre les assauts des forces spirituelles du mal, et donnez-lui la victoire !


C’est Vous que la Sainte Eglise vénère comme Son Gardien et Son patron. Vous qu’elle se fait gloire d’avoir comme défenseur contre les puissances criminelles de la terre et de l’enfer.


C’est à vous que le Seigneur a confié les âmes des rachetés pour les introduire dans la céleste Félicité.


Conjurez le DIEU de paix d’écraser Satan sous nos pieds, afin qu’il ne puisse plus retenir les hommes dans ses chaînes, ni nuire à l’Eglise. Présentez au Très-Haut nos prières, afin que, bien vite, nous préviennent les miséricordes du Seigneur (Ps 78,8), et que vous saisissiez le dragon, l’antique serpent, qui est le diable et Satan, et que vous le jetiez enchaîné dans l’abîme, en sorte qu’il ne puisse plus jamais séduire les nations
(Ap 20).


C’est pourquoi, comptant sur votre main forte et votre protection* (………) nous entreprenons avec confiance et sûreté, au Nom de Jésus-Christ, notre Dieu et Seigneur, de repousser les attaques et les ruses du démon.


*Le prêtre ajoutera : « et appuyés sur l’autorité sacrée de notre ministère »


V. VOICI LA CROIX  D DU SEIGNEUR - FUYEZ, PUISSANCES ENNEMIES !

R. IL A VAINCU, LE LION DE LA TRIBU DE JUDA, - LE DESCENDANT DE DAVID !

V. Que votre miséricorde, Seigneur, s’exerce sur nous.

R. Dans la mesure de notre espérance en vous.

V. Seigneur, exaucez ma prière.

R. Et que mon cri parvienne jusqu’à vous.


Prions
.
Dieu et Père de Notre Seigneur Jésus-Christ, nous invoquons votre Saint Nom, et nous lançons un appel suppliant à votre bonté : afin que par l’intercession de Marie Immaculée, Mère de Dieu et Toujours Vierge, de Saint Michel Archange, de Saint Joseph, Epoux de la même Vierge Sainte, des saints Apôtres Pierre et Paul et de tous les saints, vous daignez nous accorder votre secours contre Satan et tous les autres esprits impurs qui rôdent dans le monde pour nuire au genre humain et perdre les âmes.

Par le même Christ Notre Seigneur.
Amen.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Michel
commenter cet article

commentaires

Bénard 25/09/2016 08:08

On ressent à la lecture le conflit Esprit-Matière. Le rêve du pape Léon XIII peut être mis en analogie avec Moïse et le pharaon au pouvoir où Dieu dit, "c'est moi qui l'entête", "pour qu'on voit mes prodiges" (Ex). Conflit "esprit lumineux-esprit des ténèbres" alternant au fil des siècles; "Et moi, je vous dis de ne pas résister au Méchant" (Ev. Mt), un rêve a intimé au curé d'Ars d'arrêter de vouloir combattre le mal, de le laisser paix. Conséquences des temps modernes aujourd'hui, effets du siècle des lumières qui a lui-même développé la science voulant tout expliquer par le fonctionnement logique de la matière seule, dont la "crise du lien et du sens" avec tout ces dérèglements sont la complainte de ces lames de fond. Références aux travaux de CG JUNG, (La dialectique du moi et de l'inconscient, Ma vie).