Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 22:16

LA PRIÈRE À SAINT MICHEL ARCHANGE


O Saint Michel Archange, vous qui, enflammé de zèle  pour la gloire divine, avez précipité en enfer les esprits rebelles, faites que, brûlant du même zèle, nous combattions l'impudence effrayante qui dresse contre Dieu tant de nos contemporains et que nous concentrions toutes nos énergies à étendre la gloire de Dieu. 


Par le Christ Notre Seigneur.

Ainsi soit-il.


 

Consécration personnelle à saint Michel


O grand Prince du ciel, gardien très fidèle de l'Eglise, saint Michel Archange, moi N…, quoique très indigne de paraître devant vous, confiant néanmoins dans votre spéciale bonté, touché de l'excellence de vos admirables prières et de la multitude de vos bienfaits, je me présente à vous, accompagné de mon Ange gardien ; et en présence de tous les Anges du ciel que je prends à témoin de ma dévotion envers vous, je vous choisis aujourd'hui pour mon protecteur et mon avocat particulier, et je me propose fermement de vous honorer toujours et de vous faire honorer de tout mon pouvoir. Assistez-moi pendant toute ma vie, afin que jamais je n'offense les yeux très purs de Dieu, ni en œuvres, ni en paroles, ni en pensées. Défendez-moi contre toutes les tentations du démon, spécialement pour la foi et la pureté, et, à l'heure de la mort, donnez la paix à mon âme et introduisez-la dans l'éternelle patrie.


Ainsi soit-il.

Théophile-Marie, évêque de Coutances et Avranches..


 

Consécration Nationale à Saint Michel


Glorieux saint Michel, permettez que nous vous apportions l’hommage de notre reconnaissance, de notre vénération, de notre amour.


Préposé par l’éternel à la garde du Droit, vous avez rejeté dans les abîmes Satan et ses suppôts inclinant votre épée devant l’Homme-Dieu et devant la Vierge qui devait enfanter et devenir la Reine des Anges.


Le peuple élu vous vit à sa tête lorsqu’il errait dans le désert et vous fûtes dans son exil son espoir et sa force.


Sur le berceau de l’Eglise héritière de la Synagogue tendrement vous avez veillé. Votre devise devint sa devise et depuis deux mille ans rien de grand ne s’est opéré dans son sein en dehors de son intervention féconde.


Baptisée la première des nations dans le sang du Christ, la France vous aima la première. Ainsi vous êtes vous ingénié à faire d’elle à votre image et à votre exemple le bon sergent de Dieu. Des champs de Tolbiac au sommet du Mont Tombe ; des sommets du Mont Tombe aux vallées de Domrémy ; des siècles reculés au temps où languit notre vie, vous avez écrit les meilleures pages de notre histoire. Aussi la France reconnaissante aujourd’hui comme autrefois vous honore sur la Montagne sainte, que vous avez choisie que l’Etranger ne foulât jamais en vainqueur où la Foi vous éleva votre temple le plus merveilleux et le plus célèbre.


Ajoutez encore à vos bienfaits, ô bon et puissant Archange et prenez officiellement sous votre garde tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes, nos personnes et nos  biens, nos familles et nos paroisses, nos évêques et nos prêtres.


Cette consécration solennelle, nous la voulons nationale et nous renouvelons, autant qu’il est en nous, le pacte séculaire qui lie la France au Prince des Anges.


Nous vous saluons, nous vous adorons, nous vous bénissons, mais de grâce défendez-nous dans le combat !


Les ténèbres du doute et de l’erreur nous envahissent de toute part : Archange de lumière, dissipez nos ténèbres !


Les volontés fléchissent et les courages chancellent : Archange victorieux, ranimez nos ardeurs et communiquez-nous la flamme qui fait les âmes justes et les peuples vaillants.


Les cœurs s’attachent à la chair et au sang : ô Séraphin sublime, arrachez-nous à la fange et portez-nous à Dieu.


Veillez tout spécialement sur nos foyers, où la foi et l’innocence subissent de si rudes assauts et commandez à Satan d’y respecter la paix et la vertu.


O saint Michel, gardez l’Eglise et son Chef auguste ; sauvez notre patrie !


Que le coeur Sacré de Jésus, que le Cœur Immaculé de Marie vous envoie vers nous, avec sainte Jeanne d’Arc et que le règne de Dieu s’établisse sur nous et sur le monde à jamais, pour qu’à jamais, ô grand Prévôt du Paradis, nous soyons associés à vos triomphes ! 

Ainsi soit il !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Michel
commenter cet article

commentaires