Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte libre

Marie.jpeg
" Marthe, pensez-vous que la France ait encore un avenir spirituel ?"
Elle a poussé une sorte de cri et a dit : "Ah, ça j'y crois beaucoup !" Elle l'a dit avec une force dans la voix, comme une jaillissement de son coeur....  
PERE BERNARD PEYROUS   

L’arc-en-ciel de la vocation chrétienne est devenu presque infini ; l’éventail des réalisations de la sainteté le sera tout autant.

Mgr Jean-louis Bruguès, o.p. 

 

Jean-Paul II et la France envoyé par paristocrate 

Biographie de Jean-Paul II envoyé par paristocrate 

Benoit-XVI.jpg 

"La chose la plus horrible dans notre monde aujourd'hui, c'est la communion
dans la main"
(Mère Teresa, 23 mars 1989, dans The Wanderer, Pakistan).

Texte libre

imTOU.jpg 

Joli chemin n’allonge pas 

 Prière ne retarde pas, 

Et aumône n’appauvrit pas.   

 

Sous le pommier,

Proverbes de la Terre,

par Henri Pourrat,

éd Dominique Martin Maurin 

 

 ___________________________ 

J'ai rêvé que la vie est joie.
Je me suis réveillé et j'ai vu

que la vie est devoir.
J'ai accompli mon devoir et

j'ai réalisé que le devoir est Joie.  

Tagore 

JMJ SYDNEY 2008
envoyé par Le_Bon_Larron

 ____________________________

 La science prétend aujourd’hui que l’univers est vide et muet Je ne crois pas que l’univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d’oreille…

L’œil qui scrute, qui analyse,
qui dissèque, doit être réconcilié avec l’œil qui vénère et qui contemple…


Il nous faut apprendre maintenant
à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;
Il nous faut apprendre à garder 
les deux yeux ouverts en même temps

Hubert Reeves (Il y eut un matin ) 

 


Saint(e)s envoyé par Le_Bon_Larron 
  

Cantique des trois enfants dans la fournaise (Daniel 3, 51 sq, extraits)

Toutes choses germant sur la terre, bénissez le Seigneur !
Sources et fontaines, bénissez le Seigneur !
Vous tous, oiseaux du ciel, bénissez le Seigneur !
Vous tous, bêtes et bestiaux, bénissez le Seigneur !
Vous, enfants des hommes, bénissez le Seigneur !
Vous, saints et humbles de cœur, bénissez le Seigneur !
A Lui haute gloire, louange éternelle!


"Je vous donnerai, dit Jérémie, des pasteurs selon mon coeur." (3,15)

Archives

29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 21:37

La victoire sur les anges rebelles a popularisé le nom de Michel qui signifie « qui est comme Dieu » (Mica-El).


L’un des trois archanges dont l’Ecriture sainte a donné les noms avec Gabriel et Raphaël, Michel est appelé le premier d’entre les princes des anges (Daniel, X, 13), le protecteur du corps de Moïse contre les entreprises du démon (Jude IX), le conducteur de l’armée céleste contre Satan (Apocal. XII, 7).


Saint Michel est bien le protecteur du Peuple Elu. Il le devient donc de l’Eglise qui hérite des promesses du Salut, et c’est à ce titre qu’il protège la France, nation née dans les eaux baptismales de Clovis et « Fille Aînée de l’Eglise » de Jésus-Christ.


Aussi l’Archange confirme cette protection en demandant à saint Aubert, évêque d’Avranches, de lui ériger un sanctuaire, l’actuel Mont-Saint-Michel.


Charlemagne le consacre en inscrivant sur ses étendards « Michel, Patron et Prince de l’Empire des Gaules ».


Et avant de confier sa mission à Jeanne d’Arc, l’Archange lui précise : « Je suis Michel, le protecteur de la France ».


Il devint l’objet de la dévotion populaire et de pèlerinages au Mont qui porte son nom. Plus de 200 communes sont dédiées à saint Michel.


En 1214, saint Michel assiste Philippe-Auguste à Bouvines. Celui-ci encourage le culte de l’Archange. Louis IX crée à Paris la Confrérie des pèlerins du Mont. En 1423, Charles VI instaure une messe en l’honneur de saint Michel. L’Archange donne sa mission à Jeanne d’Arc. Charles VII inscrit sur ses étendards : « Saint Michel, le Prince des milices célestes est venu à mon secours ». En 1469, Louis XI fonde l’Ordre de Saint Michel. Anne d’Autriche renouvelle la consécration et institue en 1652 la messe du premier mardi « en l’honneur de saint Michel, pour la sécurité et la prospérité du royaume. ». Jusqu’à Louis XIV inclus, les rois de France consacrent leur royaume à saint Michel. Consécration nationale de la France à saint Michel par tous nos évêques le 19 mai 1912.


Lors du « Regina Caeli » du 24 avril 1994, Jean-Paul II nous invitait à recourir à saint Michel « dans le combat contre les forces des ténèbres et l’esprit du monde. » et à réciter la supplique de Léon XIII.


Association des Bannières 2000 Tome I page 32

 



29 septembre 1820 : Jour de la Fête de l’Archange saint Michel, né dans des circonstances dramatiques, Henri Dieudonné paraissait marqué du sceau de la Providence; d’abord comme duc de Bordeaux puis comme comte de Chambord, il symbolisait tous les vœux de la France  chrétienne. Après la révolution de 1830 et l’abdication de son aïeul Charles X, il devint Henri V. Toutes les bonnes volontés, vers lui convergèrent, après tant de déboires et de sang, il allait reprendre le sceptre et rétablir la France comme fille aînée de l’Eglise. Et, en effet, telles étaient ses intentions : au mois de juillet 1871, aux heures sombres de la défaite et de l’invasion, il proclama : « … La parole est à la France et l’heure est à Dieu. » L’enfant du miracle, fils de feu, du duc de Berry et de Marie-Caroline, duchesse de Berry. Petit-fils du Comte d’Artois, Charles X, frère de Louis XVI et de Louis XVIII et de Madame Elisabeth.



 

SAINT-MICHEL


Saint-MICHEL Archange : QUIS UT DEUS ? « Qui est comme Dieu »

Il combat l’esprit d’orgueil et la superbe.

Il est le grand protecteur de l’Eglise.

Il est aussi le patron des soldats et des agonisants et du Sacrement de l’Extrême-Onction.

Sa fête est le 29 septembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Sur les Pas des Saints - dans Saint Michel
commenter cet article

commentaires